A TABLE !, C'est sucré..., Saveurs de chez moi...

Pâté créole de la Réunion ! Ma version 2022: crème de marrons & chocolat.

 

 

22, v’là la nouvelle année !

Une année de plus qui démarre, déjà ! C’est la tradition à la Réunion, qui dit année qui débute, dit « trinquons avec un bon pâté créole » ! Dans les verres, de la liqueur anisée est versée, bien fraîche, évidemment. Un p’tit glaçon n’est point de trop, avec nos températures estivales. Le pâté créole a une texture sablée, il croque généralement sous la dent. En tout cas, c’est ainsi que je le préfère: bien cuit ! Il est à l’origine servi dans sa version salée, bon, c’est ainsi que les puristes savent le concevoir: salé, avec de la viande à l’intérieur ! Je vous invite d’ailleurs à (re)lire ce précédent article à ce sujet afin de ne pas lancer de nouveau débat ^ _ ^.

Et donc, me revoilà en 2022 avec ma revisite sucrée ! Non seulement la crème de marrons y est intégrée mais, en plus, la touche chocolatée qui va bien ! Selon moi, pas selon les puristes, ahah. Sorry, guys. Il est très bon ainsi, original et tout doux. Vous pouvez ne mettre que la crème de marrons. Croquant, surveillez bien sa cuisson, elle est déterminante. Sachez que vous pouvez aussi garnir le pâté de papaye confite. C’est généralement la variante sucrée que vous retrouvez le plus souvent chez nous, avec la variante à la crème de marrons. Enfin, il y a aussi la team qui préférera le pâté nature, sans garniture du tout, juste parfaitement croquant. Ce sera à vous de choisir !

A vos tabliers, vous allez épater la maisonnée !

 

________________________________________________________________________________________

Pâté créole de la Réunion ! Ma version 2022: crème de marrons & chocolat.

Vos essentiels pour un pâté de 22 cm de diamètre (une douzaine de parts)
 
– 250 g de beurre doux juste mou, à température ambiante
– 500 g de farine type 55
– 1 / 2 cc de sel
– 120 g de sucre cassonade
– 1/2 cs de poudre de curcuma
– 4 jaunes d’œufs
– 2 cs d’alcool anisé
– 3 cs de crème de marrons
– 3 cs de chocolat au lait fondu
 
– 1 jaune d’œuf et 1 cs de lait pour la dorure
 
 
Les étapes de la recette…
 
Dans le bol de votre robot, muni de la feuille, ou dans un grand bol, mélanger le beurre et la farine.
Ajouter ensuite le sel, le sucre, le curcuma et mélanger encore.
Incorporer enfin le jaune puis l’alcool anisé.
Pétrir, avec la feuille ou vos mains, pour rendre la pâte homogène. Si vous pétrissez manuellement, ne pas hésiter à étirer la pâte avec la paume d’une main.
 
Recouvrir une plaque de papier sulfurisé ou d’un tapis de cuisson.
Sur votre plan de travail, garder environ 30 g de pâte, à réserver pour la décoration, puis séparer votre pâte en deux.
 
Abaisser le premier pâton en lui donnant une forme ronde d’environ 22 cm de diamètre. Le placer sur votre plaque.
Répartir la crème de marrons et le chocolat fondu sur celui-ci à l’aide d’une spatule coudée.
Laisser environ 2 cm sur les contours de la pâte.
Abaisser le deuxième pâton en lui donnant la même forme et les mêmes dimensions.
Recouvrir la crème chocolatée du second pâton rond.
Presser les contours avec vos doigts afin que la crème reste bien à l’intérieur du pâté durant la cuisson.
 
Préchauffer votre four à 180°.
 
Façonner la petite boule de pâte restante comme vous le souhaitez. Traditionnellement ce sont des feuilles et des petites billes rappelant des grappes de raisins. Ici j’ai choisi la forme d’une jolie couronne avec des feuilles et des baies et j’ai ajouté quatre chiffres.
 
Déposer les éléments décoratifs à la surface du pâté.
Utiliser un pinceau pour badigeonner très légèrement le pâté du mélange jaune + lait une première fois.
Utiliser la pointe d’un couteau pour tracer des traits à la surface de vos feuilles décoratives.
 
Enfourner à 170° pendant 30 minutes.
Au bout de ces 30 minutes, badigeonner à nouveau le pâté avec le mélange jaune-lait restant et enfourner à nouveau pendant 30 minutes à 170°. Attention: cuisson et coloration à surveiller / varier selon les fours.
Pour une texture croquante souhaitée, avec la chaleur tournante de mon four, ce sont les étapes que j’ai respectées.
Laisser le pâté refroidir sur une grille et servir à température ambiante le jour même ou le lendemain !
 
 
 
Bonne dégustation !

________________________________________________________________________________________

 

 

 

Et ces charmants verres à liqueur… Trésors de famille que je conserve précieusement.

 

 

 

 

Je vous souhaite, chers lecteurs et gourmands passionnés, une merveilleuse nouvelle année.

2022 rêves à réaliser, projets à concrétiser, sourires à dessiner… A votre santé ! 

 

A toi aussi, celui qui a croisé ma route un 22: MERCI.

 

 

 

Pour réaliser mon autre recette de pâté sucré, c’est par ici !

 

 

 

Vous avez testé et / ou aimé cette recette?

Laissez-moi un p’tit mot ci-dessous et n’hésitez pas à mentionner @pourquoijegrossis sur Instagram afin que je puisse voir votre réalisation et la partager !

Pour me contacter ULTRA rapidement, soit parce que vous avez très faim, soit pour une autre raison bien plus raisonnable, je vous invite à cliquer ici !

 

Article precedent

Vous aimerez peut-etre

1 Commentaire

  • Reply Muriel 8 janvier 2022 at 19 h 35 min

    Un régal à n’en ps douter… Je ne peux qu’apprécier avec la crème de marrons… Bises

  • Repondre

    Translate »