La Pastiera Napoletana … Dessert traditionnel de Naples !

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

C’est avec une grande joie que je partage avec vous aujourd’hui cette recette italienne de la Pastiera Napoletana, recette napolitaine, vous l’avez deviné, réalisée traditionnellement lors des fêtes de Pâques. Oui … J’vous vois v’nir … Avons-nous le même calendrier ? Est-ce le moment de publier une recette de Pâques ? … La réponse est OUI !!! … Oui, car un bon dessert reste un bon dessert, peu importe le jour où vous souhaitez le proposer à votre tablée. … Oui, je suis une anti-calendrier et j’en suis fière 😀 !

Mais revenons à nos moutons … cette recette ne serait pas publiée aujourd’hui sans LA recette familiale proposée par ma chère Graziella sur son blog L’Italie dans ma Cuisine ! Cela faisait des mois que je l’attendais c’te ricetta ! Car j’avais déjà tout ce qu’il fallait chez moi pour la faire … Comprendre: THE gros bocal de grano cotto acheté exprès en Italie par une amie … Il n’y avait plus qu’à … Le grano cotto, c’est du blé cuit dans du lait (si j’ai bien compris …). Cela se vend déjà en bocal en Italie et je n’ai absolument aucune idée de l’endroit où vous pourriez en trouver en France … Dans une ravissante petite épicerie italienne sans doute … Mais où ?! : – ). Bien sûr, vous pouvez le faire homemade… Bref, je vous laisse aller lire l’article de Graziella, car non seulement elle vous parle du grano cotto (qu’elle connaît mieux que moi) mais en plus elle vous relate l’histoire de cette Pastiera napolitaine et les belles légendes qui y sont associées. Sa belle-maman lui a fait découvrir cette merveille, remercions-la aussi ! ^_^ Pour ma part, j’ajouterai que c’est aussi la famille qui a mis un jour cette Pastiera sur ma route, puisque mon adorable belle-sœur, d’origine napolitaine, nous l’avait apportée en cadeau lors de sa première venue chez nous, à la Réunion. Et ce goût absolument dément m’est resté en mémoire (c’était il y a près de 20 ans j’crois bien ! Waouw !). Donc, voilà, pour la petite histoire … vous savez presque tout ! J’adore ces transmissions familiales, et peut-être encore plus quand elles sont partagées d’une famille à l’autre. Je trouve cela extrêmement touchant. Je vous propose donc maintenant de ranger les mouchoirs… voici enfin la recette !

NDLR à Graziella: Tu m’excuseras mais … je n’ai pas pu m’empêcher de réduire la quantité de sucre ! ^_^ … Oui, je sais … Le résultat n’est sans doute pas exactement comme il devrait l’être à Naples et chez toi mais je tiens à te dire que je me suis vraiment régalée, c’était franchement su-ccu-lent ! Tu m’as fait rajeunir de 20 ans ! Hey ! T’imagines ?!!! ♡

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

 

La Pastiera Napoletana.
Vos essentiels pour une pastiera de 20 cm de diamètre (hauteur 4 cm)
Les ingrédients pour la pâte brisée
  1. 250 g de farine
  2. 90 g de sucre
  3. 1 pincée de sel
  4. 75 g de beurre mou
  5. 2 œufs
Pour la garniture
  1. 190 g de grano cotto (blé cuit)
  2. 12 cl de lait demi-écrémé
  3. 10 g de beurre
  4. Les zestes d'un demi-citron jaune non traité
  5. 1 cs de sucre
  6. 230 g de ricotta
  7. 150 g de sucre
  8. 2 œufs
  9. 30 g de petits cubes d'écorces de cédrat confites
  10. 2 cs d'eau de fleur d'oranger
  11. Du sucre glace, pour la touche finale
Les étapes de la recette ...
Préparer la pâte...
  1. Dans votre robot, muni du batteur plat (ou en utilisant vos mains), placer la farine.
  2. Y faire un puits et y ajouter le sucre, le sel, le beurre puis les œufs.
  3. Battre quelques petites minutes pour un mélange homogène, jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du bol.
  4. Former une boule, la filmer et la placer au réfrigérateur le temps de préparer la garniture.
La garniture...
  1. Verser le grano cotto dans une passoire et la mettre sous l'eau froide. Séparer brièvement à la main les graines, si nécessaire. Égoutter.
  2. Dans une casserole, à feu doux, placer le grano cotto, le lait, le beurre, les zestes et la cuillère de sucre.
  3. Porter à ébullition puis laisser cuire tranquillement quelques minutes, le temps que la préparation épaississe. Remuer régulièrement à l'aide d'une spatule en bois pour éviter que cela n'adhère à la casserole.
  4. Retirer du feu et laisser refroidir.
  5. Dans un récipient creux, fouetter la ricotta légèrement.
  6. Y incorporer le sucre et fouetter.
  7. Ajouter les œufs un à un, en fouettant à chaque ajout.
  8. Terminer en y versant le grano cotto refroidi, les cubes de cédrat et l'eau de fleur d'oranger.
  9. Fouetter pour bien mélanger l'ensemble.
Le montage ...
  1. Préchauffer votre four à 180°.
  2. Sortir la pâte du réfrigérateur et l'abaisser sur un plan de travail fariné (environ 0.5 cm d'épaisseur).
  3. Placer la pâte dans votre moule de 20 cm, en prenant donc soin de respecter une hauteur de 4 cm environ. N'oubliez pas de garder quelques longues lanières de pâte pour recouvrir le gâteau.
  4. Piquer la pâte à l'aide d'une fourchette.
  5. Verser la préparation sucrée sur la pâte. Laisser un léger espace pour pouvoir y déposer les lanières de pâte. Souder les lanières aux bords en appuyant fermement (mais délicatement !).
  6. Enfourner à 180° pendant une heure environ, cuisson et coloration à surveiller selon les fours.
  7. Une fois bien doré, retirer le gâteau du four et laisser refroidir à température ambiante.
  8. Saupoudrer de sucre glace avant le service si vous le souhaitez.
Bonne dégustation !
Adapted from L'Italie dans ma Cuisine.
Adapted from L'Italie dans ma Cuisine.
Pourquoi je grossis http://pourquoijegrossis.com/

 

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

Et quand on la déguste … elle est aussi belle que savoureuse !

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

PASTIERA NAPOLETANA

 

*   Grazie … Graziella ♡  *

 

Article precedent Article suivant

Vous aimerez peut-etre

9 Commentaires

  • Reply Graziella 13 avril 2016 at 14 h 36 min

    Waouh…Merci pour tes mots et merci pour ces photos qui comme toujours sont de délicieuses poésies pour nos yeux… 🙂
    Je suis très heureuse que la recette ait sû remonter de beaux et bons souvenirs, même 20 ans plus tard 😉
    Grazie a te dolce dolce Natalia…Ops Nathalie 😀
    Grosses bises !!!
    Graziella
    PS Sur ma page ce week-end pour finir la semaine en beauté !

    • Pourquoi je grossis
      Reply Pourquoi je grossis 17 avril 2016 at 19 h 24 min

      Gros bisous ma Graziella, je suis tellement ravie d’avoir croisé le chemin de ton blog et le tien !
      A très vite ! ♡♡♡

  • Reply Hélène Keskonmangemaman 13 avril 2016 at 14 h 59 min

    juste deux mots : waouhhhhhhhhhhhhh et miammmmmmmmmmmmm !!!! c’est beau , c’est poétique , c’est divinement tentant , c’est pas bientôt l’heure du gouter la ?

    • Pourquoi je grossis
      Reply Pourquoi je grossis 17 avril 2016 at 19 h 25 min

      Merci Hélène, c’est toujours l’heure du goûter, tu as bien raison !
      Bisous !

  • Reply moune 13 avril 2016 at 15 h 28 min

    J’ai retenu deux choses en lisant cet article : on n’a pas vécu si on n’a pas fait une fois ce gâteau ..
    et deux: qu’il fait …rajeunir de vingt ans !!!
    Je vais en faire deux .. ….pour mettre toutes les chances de mon côté …
    J’ai juste un souci de semoule de blé cuite …

    Merci beaucoup pour cette belle recette de famille .

    • Pourquoi je grossis
      Reply Pourquoi je grossis 17 avril 2016 at 19 h 25 min

      Ahahah, c’est vraiment une recette indispensable alors ! ^_^
      A très vite !
      Nath

  • Reply LadyMilonguera 13 avril 2016 at 18 h 42 min

    Ca m’a l’air d’être une vraie merveille !

    • Pourquoi je grossis
      Reply Pourquoi je grossis 17 avril 2016 at 19 h 27 min

      Tu aurais raison d’y goûter, c’est bel et bien une merveille 🙂
      Bisous !
      Nath

  • Reply Gwen Tisser Pâtisser 25 mai 2017 at 9 h 02 min

    Qu’il est beau et touchant ton article !
    Et tes photos avec ces touches de bleu en fond, c’est superbe (je vais finir par manquer de superlatifs)… !
    Grosses bises ma Nath et merci pour ce voyage virtuel <3

  • Repondre

    Translate »